Serge BRET-MOREL

L’ASTROLOGIE face à ELLE-MEME

PROLOGUE à une RENOVATION de la CRITIQUE de l’ASTROLOGIE

 

Quelques articles de l'auteur

 

   Accueil > Bibliotheca > Quelques articles de l'auteur > Rencontres en contrées célestes…

 

 

 

Rencontres en contrées célestes…

 

A la fin du siècle dernier, des amis à moi avaient formé le groupe Cassiopée et composé quelques chansons dont les paroles portaient sur le thème de l’astronomie. Un jour d’inspiration, les quelques paroles qui suivent m’étaient venues, elles ne furent jamais mises en musique…

-----------------------

 

Dans ce silence absolu de pure immensité

J'ai entendu l'appel des étoiles,

Elles m'ont conté les secrets d'une immobilité d'apparence...

 

En quête de confidences j’ai parcouru la Voie Lactée

Plus précis que des horloges, les pulsars m’ont guidé

Balises d’un océan de vide, sourd, muet

 

J’étais présent pour la première lueur de vie

D’une étoile tout juste née

Au cœur d’une nébuleuse colorée

 

Et j'ai vu la chute des météores

Et j'ai vu la course des comètes

J'ai vu l'errance des planètes

 

J’ai partagé la solitude de l’astre

Qui dans sa ronde éternelle

Voyage sans origine et sans fin

 

Et j'ai su la détresse de la nova superbe

Qui dans une ultime plainte flamboyante

Se meurt, s'éteint, s'endort...

 

J'ai surpris l'ogre sombre gourmand de matière

Celui qui dévore tout, même la lumière,

Invisible Sirène du Cosmos qui attire, qui attire...

 

Des lucioles illuminent l’infini

Leurs bras spiralés traversent la nuit

J’ai suivi les galaxies dans leur fuite éperdue

 

Sur un photon de lumière

J’ai remonté le cours des âges

Les contrées du temps composant mon voyage

 

Jusqu’à l’éclair d’origine, divinité physique

Commencement sublime, instant mythique

La science retrouve l’être en l’instant zéro…

 

Serge BRET-MOREL

25 octobre 1999 - 8/9 octobre 2009

 

haut de la page